Boissons japonaises

Le Japon offre un ensemble de boissons alcoholiqes et non alcoholiques très varié.

Les boissoins alcoholiques de Japon sont les premières à apparaître dans les documents historiques. Dans des documents historiques du 3ème siècle, il est mentionné que les Japonais adulent les boisons alcoholiques comme le saké et la bière, ce qui est encore toujours le cas aujourd' hui. Au commencement du 20ème siècle, la consumption de la bière dépasse celle de la saké. Récamment, la consumption alcoholique est dominée par la bière avec 75%. Par contre, la consumption alcoholique a décliné de 80 litres par an dans les années 1991 à 74 litres en 2006. Pourtant, Le Japon reste le pays des amants de la bière.  Autres boissons alcoholiques comme le whisky japonais, du vin et shochu deviennent plus en plus populaires.

En ce qui concerne les boissons japonaises non alcoholiques,  le thé traditionel de Japon comme les boissons gazeuses sont exeptionnelles. Le Japon est connu pour la variété impressionante des parfums et éditions spéciales, ce qui les rends bien aimées en Japon et au delà.

Ce qui mérite d'être mentionné, est que le Japon a embrassé le café bien avant la deuxième guerre mondiale. À partir des années 1960 le café est complétement intégré dans la culture japonaise. Cette période marque assie le début de la production du café en conserve. L'idée principale du concept du café conservé est l' éprouvement du plaisir de boire le café partout à n' importe quel moment de la journée.

© 2014 - 2021 seikatsu | sitemap | rss